La Grande Invocation, telle que l'utilise l'humanité aujourd'hui, est une traduction faite par la Hiérarchie, d'une ancienne prière ou mantram prononcée pour la première fois par Metreya en 1945, en termes que nous pouvons utiliser et comprendre. Ecrite dans une antique langue sacerdotale, plus vieille que tout autre connue sur terre, elle ne comprend que sept phrases mystiques. A mesure que l'humanité progressera, au cours des 2500 prochaines années, des versions nouvelles en seront données, contenant toujours davantage de significations occultes du mantram original.

Explication de la troisième strophe:

    "du centre où la volonté de dieu est connue, que le dessein guide le faible vouloir des hommes". Ceci se réfère à Shamballa, le centre spirituel le plus élevé de la Terre. Ce centre se trouve sur le plan éhérique, et là siège le Conseil du Seigneur du Monde, Sanat Kumara, l'Ancien des Jours de la Bible. C'est de Shamballa qu'émane le Plan d'évolution pour tous les règnes qui incarne la Volonté et le Dessein de notre Logos Planétaire, "le dessein que les maîtres connaissent et servent", comme le dit la dernière ligne de cette stance.

    Si le Dessein de Dieu, évoqué par cette invocation, "guide le faible vouloir des hommes", alors les faibles volontés séparées de ceux-ci aboutiront enfin à un alignement correct avec la Volonté Divine, et le Plan d'Amour et de Lumière s'accomplira. Tout ce qu'en tant que race nous faisons de manière adéquate ou non, nous le faisons en réponse aux énergies Divines de Volonté, d'Amour et de Lumière libérées dans le monde par la Hiérarchie Spirituelle des Maître.

 

Extrait du livre de Benjamin CREME "La mission de Maitreya", page 353 et 354